Théâtre

Liberté, j’aurai habité ton rêve jusqu’au dernier soir

D’après René Char, Frantz Fanon et Felwine Sarr / Dorcy Rugamba

Psychiatre, essayiste, combattant, Frantz Fanon (1925-1961) est l’emblème de la pensée tiers-mondiste et anticolonialiste. René Char (1907-1988), poète surréaliste, résistant français, lègue l’œuvre d’un insoumis aux prises avec son temps. L’un comme l’autre freedom fighters, ces hommes ont choisi l’écriture poétique comme art de résistance, d’affirmation. Ces idéalistes dont l'illusion lyrique est un moteur de l'Histoire ne cessent d’inspirer de par le monde hommes et peuples en quête de liberté. L’économiste et écrivain sénégalais Felwine Sarr s’associe avec le metteur en scène rwandais Dorcy Rugamba pour cette création originale déambulant autant dans l’œuvre que dans l’existence des deux auteurs majeurs du XXème siècle. Abondamment mise en musique, l’adaptation des textes s’épanouit dans une forme polyphonique contemporaine articulée autour d’un chœur et d’un coryphée faisant dialoguer conscience individuelle et destins collectifs. Les quatre interprètes, unis par une même volonté de vivre dans un "monde habitable", auscultent la dimension visionnaire ainsi que la fulgurance révolutionnaire du duo de figures qu’ils convoquent. L’ignominie imbécile confrontée à un humanisme musclé.

Durée 1h

TARIF B

Séances



Dans la même catégorie

Partial footer | Visitez Liège